Asiamania

Bienvenue sur ce forum dédié à tous ceux qui aiment ou qu'ils veulent découvrire le cinéma asiatique et l'animation. Les dernières infos, projets sur les films coréen, japonais, thaillandais et chinois. Les dernières sorties manga et animés
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cécilia Cheung

Aller en bas 
AuteurMessage
gingix
Habitué
Habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 31
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Cécilia Cheung   Ven 29 Fév 2008 - 18:06

Née le 24 mai 1980 à Hong-Kong, Cecilia Cheung partira avec sa famille en Australie où elle y fera toutes ses études. A sa majorité, elle rentre à Hong-Kong et mettra son jeune physique à contribution dans le domaine de la pub(notamment Benetton, Marks&Spencer, et récemment: Coca-Cola) et c'est ainsi qu'elle sera repérée par Stephen Chow qui la fera entrer directement dans la cour des actrices à fort potentiel grâce à son rôle de prostituée dans King of Comedy qui lui apportera une nomination aux HK Awards. Elle enchaînera tout de suite la même année avec Fly me to Polaris qui malgré son flot de mièvreries à l'eau de rose lui fera décrocher le pactole en lui donnant deux nominations de plus et un HK Awards de la meilleuredébutante. De plus, la chanson-thème inoubliable(qu'on aime ou pas le film) de Fly Me To Polaris qu'elle interprèta lancera aussi sa carrière de chanteuse(qui continue encore et se porte pas trop mal) et fera valoir sa voix si spécifique qui la distingue de l'uniformité de la canto-pop. Elle finira l'année 1999 avec le sympathique film pour amateurs de tuning, The Legend of Speed, où elle jouera pour la première fois avec Ekin Cheng, ce qui plaira plutôt au public vu qu'ils seront en couple pas moins de quatre fois à l'écran au cours de sa carrière. L'année 2000 sera moins marquante car sa présence dans Tokyo Raiders est plus promotionelle qu'autre chose(seulement quatre minutes à tout casser dans le film), le romantique Twelve Nights sera vite oublié et Help !!! se révèlera comme une comédie hospitalière en demi-teinte mais où le trio de tête(Cecilia/Ekin/Jordan) assure le spectacle et le quota sympathie du film.

Arrive l'année 2001 qui sera la plus riche et la plus éclectique pour Cecilia. Ca commence très mollement avec Everyday is a Valentine, une enième romance et Para Para Sakura, vague tentative de comédie musicale HK. Mais c'est Tsui Hark qui lui apportera indirectement encore plus de crédibilité. Crédibilité commerciale d'un côté avec Master Q 2001 qui fut l'un des plus grands succès de cette année et crédibilité artistique avec le personnage d'Enigma/Dawn dans Legend Of Zu. Wu Yen sera aussi l'occasion pour elle de renouer avec un registre plus comique qui lui sied assez bien. A noter qu'elle nous fait aussi un petit caméo rémarqué dans Shaolin Soccer, travestie d'une moustache et en compagnie de Karen Mok. Mais durant ce temps, Fly Me To Polaris fera son petit bonhomme de chemin au niveau international et deviendra le plus grand succès qu'ait connu un film HK en Corée. C'est donc tout naturellement que Cecilia sera choisie pour jouer le rôle de Failan dans le film éponyme où son destin tragique d'immigrée amoureuse d'un homme qu'elle n'a jamais connu ne manquera pas d'émouvoir bon nombre de spectateurs et constituera l'un des meilleurs rôles qu'ait pu obtenir une actrice hong-kongaise à l'étranger. Elle sera d'ailleurs nominée aux Grand Bell Awards(oscars coréen) de 2002. De retour à HK, elle tourne de nouveau avec Ekin Cheng dans le retour vers le futur à la sauce HK qu'est Second Time Around.

Après la gloire arrive inévitablement la chute et 2002 commencera très mal pour elle le 6 janvier lorsqu'au cours d'un show de charité où elle devait sauter au-dessus de cinq voitures, elle perdit le contrôle de sa voiture et se crasha à l'atterrissage de cette cascade. Envoyée directement à l'hôpital avec le dos sérieusement endommagé, elle passera les deux mois suivant immobilisée poura avoir des chances de guérison. Une fois sortie de cette épreuve, les choses n'en resteront pas là et sa supposée liaison avec Nicholas Tse lui vaudra beaucoup de problèmes(sa relation précédente avec Daniel Chan n'aura eu que peu d'impact médiatique) car la presse people la désignera comme coupable dans la rupture entre Nic Tse et Faye Wong. Entre des manifestations de colère de certains fans de Faye Wong devant son domicile et des fans qui pensent "que l'image de bad boy de Nic Tse va salir celle de Cecilia", cette relation au niveau public sera houleuse. Avec tous ces problèmes, le moral en prend un coup et on voit le corps de Cecilia maigrir au fur et à mesure des semaines jusqu'à prendre des allures d'anorexie flagrante qu'elle nie toujours. Les déboires judiciaires de Nic Tse en rajouteront encore une couche et étant considérée comme témoin dans les affaires de son petit ami, elle n'aura légalement plus le droit de le rencontrer pour des raisons judiciares évidentes. Aux dernières nouvelles(ou plutôt rumeurs...), ils se seraient finalement séparés. Et encore, on ne s'étonnera même plus lorsque lors d'une conférence de presse, elle perdra son sang-froid en hurlant contre les journalistes pour finalement craquer et finir en sanglots devant les caméras.

Avec tout ce remue-ménage dans sa vie privée(enfin à ce niveau-ci, c'est quasiment public...), on en oublierait presque que Cecilia fait partie de l'entertainment circle et outre un nouvel album elle revient avec un petit rôle dans Mighty Baby et obtient un bon succès au moment où j'écris ces lignes avec The Lion Roars, la nouvelle comédie du prolifique et doué Joe Ma. Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle remontera la pente et donnera dans le futur de nouveaux coups d'éclat comme elle a pu en donner en 2001.


Filmographie:

* 1999 : The King of Comedy (Hei kek ji wong), de Stephen Chow et Lee Lik-Chi
* 1999 : Fly Me to Polaris (Xing yuan), de Jingle Ma
* 1999 : The Legend of Speed (Lit feng chin che 2 gik chuk chuen suet), de Andrew Lau
* 2000 : Help !!! (Lat sau wui cheun), de Johnnie To et Wai Ka-Fai
* 2000 : Tokyo Raiders (Dong jing gong lüe), de Jingle Ma
* 2000 : Twelve Nights (Shap yee yeh), de Aubrey Lam
* 2001 : Wu Yen, de Johnnie To et Wai Ka-Fai
* 2001 : Master Q 2001 (Lao fu zi), de Herman Yau
* 2001 : Everyday Is Valentine (Ching mai daai wa wong), de Wong Jing
* 2001 : Failan, de Song Hae-sung
* 2001 : Shaolin Soccer (Siu lam juk kau), de Stephen Chow
* 2001 : Para Para Sakura (Ang kwong ang kwong ying ji dut), de Jingle Ma
* 2001 : La Légende de Zu (Shu shan zheng zhuan), de Tsui Hark
* 2002 : The Lion Roars (Ngo ga yau yat chek hiu dung shut), de Joe Ma
* 2002 : Second Time Around (Miu haan fook wood), de Jeffrey Lau
* 2002 : Mighty Baby (Chuet sai hiu B), de Chan Hing-Ka et Patrick Leung
* 2003 : Honesty (Chuet chung ho nam yun), de Wong Jing
* 2003 : Cat and Mouse (Liu sue oi seung mau), de Gordon Chan
* 2003 : Running on Karma (Daai chek liu), de Johnnie To et Wai Ka-Fai
* 2003 : Lost in Time (Mong bat liu), de Derek Yee
* 2004 : Fantasia (Gwai ma kwong seung kuk), de Wai Ka-Fai
* 2004 : Sex and the Beauties (Sing gam diy shut), de Wong Jing
* 2004 : PaPa Loves You (Che goh ang ang chan baau cha), de Herman Yau
* 2004 : One Night in Mongkok (Wong gok hak yau), de Derek Yee
* 2004 : The White Dragon (Fei hap siu baak lung), de Wilson Yip
* 2005 : Himalaya Singh (Hei ma lai ah sing), de Wai Ka-Fai
* 2005 : Wu ji, la légende des cavaliers du vent (Mo gik), de Chen Kaige
* 2006 : The Shopaholics (Jui oi nui yun kau muk kong), de Wai Ka-Fai
* 2006 : My Kung Fu Sweetheart (Ye maan bei kup), de Wong Jing
* 2006 : The 601st Phone Call (Di liu ling yi ge dian hua), de Zhang Guoli


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cécilia Cheung
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» People : Cécilia Sarkozy...
» [Cécilia Correia] la guilde de nod TOME 1 : Genese
» LA GUILDE DE NOD (Tome 1) GENÈSE de Cécilia Correia
» AVENGERS VS X-MEN FINE ART PRINT 2 BY JIMMY CHEUNG
» AVENGERS VS X-MEN FINE ART PRINT BY JIM CHEUNG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asiamania :: CINEMA :: Les acteurs/Actrices et réalisateurs/réalisatrices-
Sauter vers: